Remplacer les élastiques des masques

Pénurie d’élastiques pour les masques

Il n'y a plus d'élastiques dans la mercerie100 km à vol d’oiseau autour de chez soi (sélection de sites)

Après la pénurie de masques FFP2, la pénurie de masques chirurgicaux, puis celle d’alcool et de gel hydroalcoolique, voici la pénurie d’élastiques ! Les débrouillards qui ont fabriqué eux-mêmes les masques que l’Etat n’a jamais pu leur procurer ont acheté tous les stocks d’élastiques !

Vous aurez besoin d’élastiques pour fabriquer de nouveaux masques, mais aussi parce que les élastiques se détériorent au fur et à mesure des lavages de vos masques en tissu réutilisables.

Mais où trouver ces précieux élastiques ? Peut-on encore en acheter ou devra-t-on les fabriquer soi-même ? Toutes les réponses se trouvent dans cette page !

Quelle longueur d’élastique pour un masque en tissu ?

Pénurie d'élastiques pour les masques de protectionLes masques de protection peuvent être attachés avec des lanières de tissu ou avec des élastiques qui passent soit derrière la tête, soit autour des oreilles. Chaque version a des avantages et des inconvénients. Les lanières s’emmêlent dans les cheveux longs, et les élastiques autour des oreilles peuvent irriter.

Pour un masque de type CHU de Grenoble, on utilise 2 élastiques de 30 cm chacun. En réalité, aucune longueur n’est indiquée dans le tuto de 2 pages du CHU de Grenoble. C’est le tuto plus complet du Centre Hospitalier de Saint-Brieuc (4 pages) qui fournit cette précision.

Pour les masques du modèle AFNOR (modèles avec fixation par élastiques, sans lanières), il faut :

  • Pour le masque « bec de canard » AFNOR : 1 élastique de 70 cm
  • Pour le masque à plis AFNOR : 2 élastiques de 35 cm chacun.

Le masque buccal de la Maison Victor utilise des lanières en tissu, pas des élastiques.


   

Où trouver des élastiques de récupération ?

On peut faire la chasse aux élastiques dans la maison ou dans des boutiques, en cherchant dans des rayons auxquels ont n’avait pas pensé.

  • Sur les classeurs (chemises à rabats, pochettes, boîtes de classement…). Les élastiques sont en tension permanente quand le classeur est utilisé. Donc, seuls les élastiques des classeurs neufs sont utilisables. Sur un classeur A4 neuf, l’élastique qui passe par deux oeillets mesure 40 cm.
  • Elastiques vendus au rayon jouet. Les « élastiques à sauter » multicolores de section ronde mesurent environ 3 mètres de long. Ils sont parfois vendus par lots de 6 pièces. On trouve aussi des élastiques à sauter plats de 3 mètres au rayon des jeux pour enfants.
  • Elastiques des bretelles de soutiens-gorges. Ils font 10 à 22 mm de largeur et sont composés de 80 % de polyamide et de 20 % de latex. Selon le modèle de soutien-gorge, les bretelles utilisent entre 50 cm et 1 mètre de bande élastique. Ce type d’élastique est résistant, mais il s’étire peu.

Récupération des élastiques des masques jetés

Récupérer les élastiques des masques FFP2 usagésMauvaise idée car pour mettre et enlever les masques, il est conseillé de les tenir par les élastiques, qui deviennent donc des « nids à virus ». Pour récupérer les élastiques des masques jetables FFP2, il faut aller fouiller là où les masques sont jetés (donc pollués), manipuler des masques et retirer des élastiques souillés. Ca devient dangereux, même si l’on utilise des gants. Car où trouve-ton des amoncellements de masques jetés ? Là où les professionnels (qui sont les seuls autorisés à acheter des masques) sont en contact avec de nombreuses personnes, voire même uniquement avec des personnes malades. Vos risquez donc d’attraper le virus en voulant vous en protéger ! Peut-être quelques chanceux pourront-ils récupérer les lots de masques non utilisés mais périmés ? Ou peut-être avez-vous pu vous procurer un masque neuf ? Dans ce cas, vous recyclez les élastiques de votre masque perso avec moins de risques.

Les élastiques récupérés sont-ils encore en bon état ? Parfois ce ne sont que de simples bandes de caoutchouc sans coton, abîmées par une agrafe ou par une soudure.


   

Fabriquer les élastiques de votre masque de protection

Elastiques en Trapilho

On peut acheter du Trapilho (ou Zpagetti, également appelée laine à crocheter) sur Etsy.com. Le nom en anglais est t-shirt yarn. Mais si l’on est pressé (ou si l’on n’a pas trop d’argent à dépenser), il est aussi possible de fabriquer son propre Trapilho en découpant de vieux t-shirts. Voici deux tutos :

Le trapilho sera utilisé pour réaliser les lanières élastiques du masque de protection. Les bandes de coton sont découpées dans le sens de la trame (dans l’exemple du t-shirt ci-dessus), contrairement au biais qui est donné plus bas.

Elastiques pour masques réalisés avec du biais

Le biais est simplement du tissu découpé « en biais » pour qu’il soit élastique.

Vous ne pouvez pas attendre trop longtemps l’appareil à biais que vous avez commandé ? Ou alors, tout le monde a voulu en acheter un et on n’en trouve plus sur internet ? Voici une solution : Fabriquez vous-même un appareil à biais en carton ! Perrine, une passionnée de couture qui tient le site web Petit Citron, a publié deux tutos pour expliquer comment découper un appareil à biais dans du carton épais. Les voici :

Et pour moins d’1 €, Perrine vous offre les gabarits (fichier à télécharger) pour réaliser 5 appareils à biais dans les dimensions les plus utilisées (6, 12, 18, 25 et 50 mm).

Des vieux collants pour remplacer les élastiques des masques

Les collants les plus simples sont composés de polyamide, mais on utilise aussi l’élasthanne ou la soie pour leur fabrication. On trouvait déjà sur internet de nombreuses idées pour recycler les collants troués, mais cette fois ils vont servir à remplacer les élastiques du masque que vous fabriquez à la maison.

Par curiosité, voici deux articles sur le recyclage des anciens collants (pour faire autre chose que des élastiques) :

Des élastiques découpés dans des chambres à air de vélo

Chambres à air de vélos recyclées en élastiques

Il faut utiliser des ciseaux bien aiguisés pour couper le caoutchouc, et passer ensuite un chiffon imbibé d’alcool (ou de trichlo) pour nettoyer le talc qui recouvre la chambre à air. On pourrait tenter de découper des cercles en diagonale dans le tube (pour obtenir une circonférence plus grande que celle du tube). Mais le mieux serait de couper des morceaux de chambre de 35 cm et de les débiter en lanières (ce sera besogneux). On peut aussi imaginer la découpe en alternance ou en spirale, comme pour fabriquer du trapilho avec un t-shirt (voir plus haut).  Je n’ai trouvé aucun tuto sur la découpe astucieuse de longs élastiques bien réguliers.

Mais certains bricoleurs ont déjà découpé des lacets de chaussures dans des chambres à air. Donc, c’est possible ! Mieux, on peut créer des bijoux en découpant artistiquement les chambres à air de vélos.

On peut faire plein d’autres belles choses en recyclant les chambres à air. Voici un reportage sur la boutique-atelier Recycl’ère à Paris qui recyclait les chambres à air des Vélib. Hélas, la boutique a fermé définitivement en août 2018 après 9 ans d’activité. Mais la relève est assurée en Bourgogne-Franche-Comté.

On ne trouve plus de chambres à air de voitures, car les pneus sont tous « sans chambre ». Et le caoutchouc était assez épais.

Récupérer les élastiques des tendeurs de vélos

Sandows élastiquesOn les appelle aussi des sandows, ils servent à maintenir les objets sur les porte-bagages des vélos. Ils sont composés de nombreux brins de caoutchouc (une trentaine dans 10 mm de diamètre). On peut désolidariser les brins en enlevant la gaine en coton (ou en nylon) qui les entoure, pour recomposer des élastiques moins puissants (à 5 brins par exemple). Peut-on inclure les brins dans une housse en coton ? Peut-on les tresser ? Mystère, la place est libre pour un tuto plein d’astuces !

On trouve des sandows en 60 cm ou 80 cm de longueur (8 mm de diamètre) pour moins de 1 € pièce.

Ces tendeurs existent aussi en grande longueur (5, 10 ou 20 mètres, diamètre 8 mm) pour fixer des bâches. On les appelle des « pieuvres » lorsqu’ils sont assemblés en étoile.

Remplacer les élastiques par des lacets à chaussures

Remplacer les élastiques par des lacetsLes lacets de chaussures ne sont pas élastiques, mais ils pourront être utilisés comme des lanières. En effet, les masques peuvent être fixés de différents façons, par exemple avec des lanières nouées derrière la tête.

En cherchant dans vos placards, vous trouverez bien des baskets inutilisés ! Et hop, les lacets seront récupérés pour créer des lanières de fixation à votre masque de protection. Fin avril 2020, il était encore possible d’acheter des lacets au supermarché (avant une pénurie ?).

Les lacets qui conviennent le mieux pour remplacer les lanières cousues sur les masques sont les lacets plats et larges (pour les chaussures de sport). Un lacet pour chaussures de sport mesure entre 1,10 m et 1,30 m. Les autres types de lacets sont vendus dans des longueurs de 60 cm à 1,80 m.

Profitez du confinement pour vous cultiver ! Les plus vieux lacets ont été retrouvés sur Ötzi, dont le corps était momifié dans la glace. Ses lacets étaient fabriqués avec des ficelles d’écorce, ils datent de 3000 avant J-C.


   

De bons sites pour avoir plus d’infos

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer