Faire soi-même des gants de protection

Gants de protection en plastique100 km à vol d’oiseau autour de chez soi (sélection de sites)

Après les pénuries de masques, d’élastiques pour masques et même d’alcool, il faut envisager une pénurie de gants de protection. Des gants jetables sont indispensables pour utiliser un caddie, même si tout est désinfecté. On peut supposer qu’après la réouverture des magasins, les clients feront une provision de gants jetables qui aboutira à une rupture de stocks.

Il ne restera alors qu’une solution, comme pour les masques : Fabriquer soi-même ses gants jetables en plastique !

Les différents types de gants du commerce

Quels sont les différents types de gants disponibles à la vente pour se protéger ?

  • Les gants de ménage (Mapa, réutilisables après lavage)
  • Les gants en latex : Bonne résistance, fins, souples, élastiques, bonne protection contre les bactéries et les produits chimiques. Utilisés dans les blocs opératoires car ils procurent une sensation de toucher proche du naturel. Mais le latex naturel peut provoquer des allergies (démangeaisons, rougeurs de la peau). Les gants en latex synthétique contiennent souvent une part de latex naturel.
  • Les gants en nitrile. Sans latex, donc anti-allergie. D’un aspect poudré, ils ont une meilleure résistance à la perforation que le latex, ils se déchirent dès qu’ils sont perforés, ce qui permet de repérer les fuites. Cependant, les gants en nitrile sont fabriqués à partir de dérivés du pétrole, et sont mal vus des écolos. Ils coûtent aussi plus chers que les gants en latex.
  • Les gants en vinyle (vinyl, sans e final, est le mot anglais). Composés de chlorure de polyvinyle (PVC) plastifié, ils sont moins chers mais leurs qualités tactiles sont moindres, ils sont moins élastiques. Ils sont recommandés dans les situations où il n’y a pas de danger d’infection.
  • Les gants en polyéthylène. On les reconnaît car ils sont plats, composés de deux feuilles soudées, sans haut ni bas (donc ambidextres). Ils sont utilisés dans le milieu alimentaire, ou proposés dans le stations services près des pompes à gas-oil. Ils sont très économiques.

Les gants en latex, nitrile ou vinyle sont vendus en version poudrée (à l’intérieur, pour plus de confort) ou non poudrée.

On peut choisir entre les gants « longs » (qui remontent sur l’avant-bras) ou « courts » (qui remontent au poignet). Les gants jetables sont peu épais, contrairement aux gants de manutention ou destinés aux travaux horticoles.


   

Découper des gants dans un sac en plastique

Sac en PVCLes sacs en plastique

Les sacs en plastique sont composés de polyéthylène. Si le sac se froisse facilement avec un bruit craquant, il est en HDPE (triangle PEHD avec le chiffre 2 pour le recyclage). S’il se froisse sans bruit et s’il a un aspect gras, il est en LDPE (triangle PEBD avec le chiffre 4 pour le recyclage). Il existe aussi les sacs en polyéthylène recyclé biodégradables (triangle vert sans chiffre à l’intérieur).

Découper des gants dans un sac en plastique

Depuis le début du confinement, on découvre sur YouTube de nouveaux tutos montrant comment fabriquer des gants à 5 doigts en découpant un sac en plastique. Quelques personnes astucieuses ont perfectionné le système de découpe, tandis que d’autres ont juste tenté leur chance en recopiant ce qui existait pour faire plaisir à leurs abonnés. Mais qui a vraiment réfléchi à l’utilisation de ces gants ? S’agit-il d’épater la galerie en montrant que « moi aussi je sais faire », ou veut-on vraiment fabriquer un objet qui correspond à un réel besoin ? Passer 10 minutes à fabriquer une paire de gants qui sera utilisée 10 minutes, est-ce raisonnable ? Nous verrons (plus bas) que l’on peut choisir d’autres solutions.

Quel type de gants, pour quoi faire ?

La plupart des tutos montrent comment réaliser des gants personnalisés en posant sa main et en traçant autour. Souvent, la largeur au niveau du poignet est sous estimée et les gants seront difficiles à mettre. Mais surtout, quel sera l’usage de ces gants en période de coronavirus ? Voici plusieurs situations dans lesquelles les gants seront utiles pour se protéger :

  • Pousser un caddie ou tenir un panier ;
  • Saisir les marchandises pour les placer dans un panier ou dans le coffre de la voiture ;
  • Manipuler de la monnaie (mais l’on peut payer avec une carte sans contact) ;
  • Se tenir à une barre dans le bus ou dans le métro (après le confinement, il y aura affluence) ;
  • Ouvrir une porte (surtout les grandes portes des immeubles, car les magasins ont souvent des portes automatiques) ;
  • Aller chercher son courrier (lettres, colis) ;
  • Faire le plein de la voiture (car les gants gratuits à disposition des clients risquent d’être pillés).

Conclusion : Dans toutes ces situations, on n’a pas besoin d’avoir la sensibilité tactile d’un chirurgien, ni son habileté. Est-il indispensable d’avoir les 5 doigts indépendants pour tenir un panier, ouvrir une porte ou pousser un caddie ? Pourquoi se compliquer la vie à fabriquer soi-même des gants à 5 doigts en imitant une machine industrielle pour laquelle le soudage de 5 doigts séparés ne demande aucun effort ?

Gant à 3 doigts en plastique Gant moufle en plastique jetable

Il existe déjà des gants à 3 doigts jetables (le pouce, l’index et les 3 autres doigts ensemble).

Il existe aussi des moufles jetables « alimentaires ».

***

Pourquoi se compliquer la vie en découpant à la main 5 doigts séparés ?

Plus il y aura de longueur à souder avec un fer chauffé sur les bords, plus on créera de défauts et de points faibles en cours d’utilisation (fuites).

Pourrait-on fabriquer des gants en plastique très simples, comme les gants de toilette ? Le pouce est très utile aux humains pour la préhension, et un gant de toilette emprisonne tous les doigts. Donc, cette idée n’est pas vraiment bonne.

Le matériau utilisé pour fabriquer des gants peut être un sac poubelle (neuf !) ou des sacs de courses que l’on recycle. En recyclant des sacs fabriqués en matériaux recyclés, on protège la planète.

Les gants découpés sont tous ambidextres (main gauche = main droite), semblables aux gants plats en polypropylène que l’on trouve dans les stations services.


   

Tutoriels YouTube pour faire des gants en plastique

Le tuto le plus astucieux : des moufles !

On trouve des dizaines de tutos pour fabriquer des gants à 5 doigts dans toutes les langues du monde, mais pas de tutos pour des moufles !

Pourtant, les moufles sont plus faciles à fabriquer, et elles sont plus solides que des gants à 5 doigts. Pour éviter une soudre supplémentaire, un des côtés de la moufle utilise un pli de la feuille de plastique. Il suffit d’aligner le patron en carton découpé avec le rebord du pli.

Pour souder, la meilleure technique est celle du fer à repasser en intercalant une feuille de cuisson pour éviter de coller le plastique sur la semelle du fer. Après avoir retiré le patron, on découpe en laissant un rebord de 5 mm. Si l’on observe des petits défauts, on peut rattraper la soudure en réchauffant avec le fer (+ la feuille de cuisson). De cette façon vous n’aurez aucune perte, chaque moufle sera parfaite. Si l’on avait utilisé un fer à souder, la soudure serait très fine sur les bords, il serait difficile d’effectuer des retouches.

Patron à télécharger (format A4, fichier pdf). Imprimez-le à la bonne échelle (100 % dans la fenêtre de l’imprimante). Vous pouvez très facilement créer un patron adapté à la taille de votre main… ou de vos sacs (pour optimiser la découpe sans chutes).

Gants soudés au fer à repasser avec un gabarit

Comment faire des gants avec un sac en plastique, un patron et un fer à repasserPour fabriquer des gants jetables, cette Youtubeuse a découpé un patron dans du carton en reprenant la forme d’un gant du commerce. Le contour est soudé avec un fer à repasser.

(<— Cliquez sur l’image pour voir le tuto de 3 minutes sur YouTube)

Il est judicieux de copier la forme des gants jetables du commerce, car elle a été optimisée pour s’adapter à toutes les morphologies. Si l’on trace une forme avec un crayon autour de sa propre main, on risque de faire un poignet moins large que sur les gants vendus en magasin. Il sera donc difficile d’enfiler ce gant, car il risque de se déchirer si l’on force. Un papier de cuisson intercalé entre le fer à repasser et le sac en plastique permet de faire une belle soudure (sans collage). Après avoir découpé le gant à 5 doigts, il est possible de retoucher les petits défauts. Comme le gant est ambidextre, on peut en changer un seul à la fois s’il est abîmé.

Dispositif astucieux adapté sur un fer à souder

Comment souder un sac en plastique avec un fer à souderAvec une pièce de monnaie percée, un boulon et quelques écrous, on peut fabriquer une roulette qui sera chauffée avec la panne d’un fer à souder.

(<— Cliquez sur l’image pour voir le tuto de 3 minutes)

Ce bricoleur a réalisé un système simple qui permet de souder ensemble deux épaisseurs de plastique (pour sceller un sac, par exemple). Tous les détails de réalisation de l’appareil sont expliqués dans son tuto. Grâce à de gadget, vous pourrez découper facilement des gants jetables, mais aussi souder des sacs pour conserver des aliments.


   

Quelques conseils après avoir étudié de nombreux tutos

La plupart des tutos trouvés sur YouTube concernent des gants à 5 doigts. Un seul propose de fabriquer des moufles !

  • Il vaut mieux créer un gabarit en copiant les gants du commerce car leur forme a été soigneusement élaborée ;
  • De nombreux tutos prennent trop de temps pour montrer une main autour de laquelle on trace la forme des gants.

Bonnes pratiques pour fabriquer des gants de qualité

A éviter :

  • L’utilisation de sa main pour tracer la forme du gant ;
  • Une bougie ou un briquet pour chauffer une lame de couteau qui servira à faire fondre le plastique. La lame n’a pas d’inertie thermique, on doit la réchauffer trop souvent ;
  • Utilisation d’un fer à souder (ce matériel est utilisé par les geeks, pas par les ménagères). Si la panne est fine, la soudure est trop fragile.

Recommandé :

  • Utilisation d’un gant commercial qui a été optimisé pour créer un gabarit qui permettra de fabriquer de nombreux gants ;
  • Utilisation d’un fer à repasser (qui est dans tous les foyers, contrairement au fer à souder) avec un papier de cuisson pour une meilleure soudure.

Conseils pour estimer les dimensions du gant à tracer

La section d’un doigt est à peu près ronde. Donc, les deux feuilles de plastique (ou le gabarit) à plat doivent être un peu plus grands que « pi * diamètre/2 ». Pour simplifier, la largeur des doigts à plat doit être supérieure à 1,5 fois le diamètre d’un doigt. Les doigts des gants industriels mesurent entre 3 et 4 cm de largeur. Ils sont légèrement coniques pour enfiler le gant plus facilement. L’ouverture au niveau du poignet est de 13 cm (à plat) sur les modèles « homme ».

Gabarit à télécharger pour estimer la taille des gants de protection (choisissez bien 100 % dans votre fenêtre d’impression, et vérifiez l’échelle qui doit mesurer 5 cm sur la feuille imprimée). La mesure se fait en posant la main sur le papier au niveau de la paume. Remarque : La paume est une ancienne mesure qui faisait 7,62 cm (= taille 6 pour les gants).


Articles utiles sur les gants jetables et les plastiques

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer